Liste des communiqués de presse

COLLECTE NATIONALE LES 29 ET 30 NOVEMBRE 2013
19/11/2013

Les 29 & 30 novembre 2013, dans le département de Vaucluse, donner à la Collecte Nationale des Banques Alimentaires, c’est combattre concrètement la précarité alimentaire.

VAUCLUSE : La Banque Alimentaire fait son recrutement
26/09/2013

Se lever le matin à 7 pour remplir un frigo qui n'est pas le votre ?

Les milliers de bénévoles de la Banque Alimentaire, dont ceux du Vaucluse le font déjà ! Vous avez envie d'apporter aux autre le goût du contact, le plaisir de la conduite, ou l'amour des chiffres, une demie journée par semaine ou un peu de temps tous les jours ? Vous pouvez devenir "gilet orange"

au sein de cette association caritative qui organise, ce jeudi, une journée nationale de recrutement.

Tous les jours à travers tout le département, 90 bénévoles en gilet orange et près de 500 autres pendant les 2 jours de la collecte nationale ramassent, trient, stockent et redistribuent gratuitement les denrées alimentaires à leur 66 associations partenaires. Rejoindre les "gilets orange" c'est être solidaire des 27 000 personnes qui sont dans le besoin. En 2012, la Banque Alimentaire a distribué 117 tonnes de denrées, l'équivalent de 2,7 millions de repas. Tout cela est possible grâce à la mobilisation de bénévoles qui partagent un objectif commun : Aider l'homme à se restaurer.

Plus de bénévoles = plus de denrées collectées = plus de personnes aidées.

Avec la baisse des aides européennes, la hausse des prix des produits alimentaires et la crise économique, la Banque Alimentaire du Vaucluse fait face à une augmentation de la demande. Elle a donc besoin de bénévoles pour assurer sa mission. Accompagnement des personnes accueillies, gestion des entrepôts, informatique, prospection, hygiène et sécurité alimentaire, tri, administration...

Chaque bénévole trouve sa place. Donner du temps à la Banque Alimentaire, c'est être solidaire localement.

La Provence

Mercredi 25 septembre 2013

SOLIDARITE
12/09/2013

Un bol d'air pour la Banque alimentaire

Vendredi dernier, les chefs d'état ont validé un accord trouvé entre les représentants du conseil parlementaire et le Commission européenne sur le budget qui sera accordé au nouveau fonds européen d'aide aux plus démunis (FEAD)  pour les sept années à venir. Le FAED sera doté de 3,5 Md€ soit un milliard de plus que le compromis de février dernier.

Selon la présidente de la Banque Alimentaire, de Vaucluse, Maïté Grégoire-Bruchet,  "ce budget équivaut à celui de l'ancien programme avec en plus un champ d'action plus vaste que l'aide alimentaire comme l'aide aux associations qui luttent aux côtés des sans- abri, contre la privation  matérielle des enfant, tout en soutenant les mesures d'accompagnement destinées à la réinsertion sociale des personnes les plus démunies ..."

Après les menaces qui ont plané sur la pérennité de ce fonds, cet accord constitue selon la présidente, "un minimum au regard de l'augmentation sans précédent du nombre de personnes accueillies par les associations caritatives vauclusienne". Elles sont passées de 22 800 personnes en 2011 à 27 000 au premier semestre 2013. Il est certain que la participation du gouvernement deviendra indispensable car les donations sont en baisse permanente. Afin que les Banques Alimentaires puissent encore nourrir les plus démunis, il faudra se serrer les coudes avant de se serrer la ceinture en trouvant de nouvelles sources d'approvisionnement, se rapprocher des producteurs locaux, être à l'écoute des associations partenaires" conclut la présidente.

Ce difficile compromis portant sur l'ensemble du budget européen pour la période 2014-2020 est le fruit de négociations menées par les associations caritatives.

Jean-Marie DUCASSE

La provence Lundi 12 Septembre 2013

La Banque Alimentaire s'inquiète de la baisse des aides
15/02/2013

L'inquiétude est grande à la Banque Alimentaire du Vaucluse après le vote du budget européen qui va baisser de 30% son Programme d'aide aux plus démunis (PEAPD).

"Sur Les 300 000 € de marchandises que nous recevons, le lait représentait près des deux tiers. Avec cette réduction, chaque usager aura l'équivalent de d'une demie tasse par jour" regrette Maïté Bruchet-Grégoire sa présidente qui alertait, lundi matin ses partenaires institutionnels.

Un message entendu par André Castelli, le vice-président du conseil général : "Si le département ne peut se substituer aux décisions européennes, nous soutenons la Banque Alimentaire par une convention portant sur la solidarité et l'insertion" rappelle l'élu en pointant, une nouvelle fois, que le Vaucluse est un département pauvre. Un cinquième de sa population vit en dessous du seuil de pauvreté soit 964€ par mois.

La viande de cheval récupérée ?             

L'autre question du jour portait sur le stock de viande de cheval retirée du marché par la filière. "Nous attendons une décision du gouvernement pour éventuellement en bénéficier, car aujourd'hui, nous ne pouvons distribuer qu'1,15 g de viande par jour et par personne, précisent Jean  Marc Philips et Benjamin Salah, les vice-présidents en exigeant bien sûr le parfaite sécurité sur cette marchandise.

Vaucluse matin le 15/02/2013 

Visite du député Julien AUBERT
19/10/2012

-« Si je suis élu c’est avec plaisir que je viendrai vous rendre visite ». Chose promise, chose due !

Magistrat à la Cour des Comptes, Julien AUBERT, nouveau Député  de la 5ème circonscription, nous l’avait promis lors de sa campagne des Législatives, et, il l’a fait ! 

Vendredi 14 septembre 2012,  à la Banque Alimentaire de Vaucluse,  il s’est prêté avec beaucoup d’intérêt à la visite de notre entrepôt, passant des services administratifs à notre dépôt où il a pu mesurer notre action au quotidien, avec l’arrivée de la « ramasse » des denrées quotidiennes données par les  GMS et les IAA, avec le tri, la distribution à nos 68 Associations Partenaires,  sans oublier la logistique les transports l’informatique et notre nouveau logiciel. Il a découvert tous les rouages d’une petite PME, par de nombreuses questions aussi avisées que  percutantes et pris la mesure de nos attentes.  Malgré le développement important de notre Association qui a distribué cette année 1965 Tonnes  de  nourriture à 23000 personnes démunies  dans le département de Vaucluse, notre  député Julien AUBERT a réalisé l’engagement moral des 91 bénévoles qui chaque jour avec conviction, sérieux, efficacité   donnent le meilleur d’eux-mêmes et laissent la meilleure place à l’humain.

Ayant parcouru 36000 kms pendant sa campagne de Pertuis à Carpentras Nord en passant par APT,  il a pu se rendre compte que La Banque Alimentaire de Vaucluse donne des denrées à 6000 personnes sur le territoire qui lui est dévolu,  soit un  ¼ de nos bénéficiaires en dessous du seuil de pauvreté. Cela n’a fait que le sensibiliser davantage aux  réalités du terrain qu’il connaissait  déjà.  D’autant que ce n’est pas un novice, il ya quelques années,  il a été lui-même bénévole à la « soupe populaire » à Paris. La BA84 ne pouvait rêver mieux comme interlocuteur à l’écoute.

Conquis réciproquement par cette visite, que le Député Julien AUBERT a qualifiée « d’inattendue », preuve que la réalité sur place fait mieux que tous les discours, nous avons partagé tous ensemble le verre de l’amitié  et la promesse de son  aide efficace si le besoin s’en faisait sentir.

                                           Maïté GREGOIRE-BRUCHET Présidente de la Banque Alimentaire de Vaucluse

PAS DE TREVE ESTIVALE POUR LA BA84
18/07/2012

 

PAS DE TREVE ESTIVALE
POUR LA BANQUE ALIMENTAIRE DE VAUCLUSE
 

 

Juillet 2012 - Moins de soutien, moins d’écoute, des lieux de distribution fermés,
la période estivale est difficile pour les personnes démunies. C’est pourquoi de nombreuses Banques Alimentaires se mobilisent pour assurer une distribution d’aide alimentaire tout l’été. Parfois elles prennent même le relais de certaines associations locales en mettant en place des actions spécifiques comme la distribution à des regroupements d’association ou la distribution ambulante.

 

Dans le Vaucluse, la Banque Alimentaire au rendez-vous de la solidarité

Tout au long de l’été, les bénévoles de la Banque Alimentaire de Vaucluse soucieux de ne pas rompre le fil de la solidarité vont poursuivre la ramasse quotidienne dans les magasins et auprès des industriels ou des producteurs. Cela représente environ 300 tonnes redistribuées sur la période estivale soit 693 000 repas et 22 800 personnes aidées mensuellement dans le département.

 

« L’été, la faim continue… le soleil ne fait pas disparaître l’insécurité alimentaire ! C’est pourquoi les Banques Alimentaires maintiennent leur engagement au quotidien auprès des personnes les plus démunies.  Ensemble toute l’année nous aidons l’homme à se restaurer » rappelle Alain Seugé, Président de
la Fédération Française des Banques Alimentaires.

 

En 2011, ce sont près de 12 millions de repas qui ont ainsi été distribués

durant l’été à travers toute la France.

 

 

Les Banques Alimentaires, 1er réseau d’aide alimentaire en quelques chiffres

v  97 Banques Alimentaires et antennes présentes en France métropolitaine, aux     Antilles et à la Réunion.

v  89 000 tonnes de denrées distribuées en 2011 équivalent à 178 millions de repas.

v  5100 associations et organismes sociaux partenaires.

v  Près de 750 000 personnes aidées.

 

A noter dans vos agendas  -  A noter dans vos agendas 

La Collecte Nationale des Banques Alimentaires se déroulera cette année les 23 & 24 novembre 2012 à travers toute la France. L’an dernier, le grand public a été très généreux puisque l’équivalent de 25 millions de repas ont été collectés en deux jours.

 

Pour plus d’information : www.banquealimentaire.org ou www.ba84.banquealimentaire.org

 

Service Communication FFBA

Banque Alimentaire de Vaucluse

Laurence Champier

Maïté Grégoire-Bruchet

01 49 08 04 84

04-90-87-81-80

laurence.champier@banquealimentaire.org

ba840@banquealimentaire.org

Corrida ou pas notre priorité reste l'aide alimentaire aux plus démunis
13/07/2012

Monsieur Jean Luc COUTURIER, un industriel agro-alimentaire, Monsieur Olivier ALAZARD ET ROUX, en partenariat avec Monsieur ROSSI des Arènes de Chateaurenard offrent à La Banque Alimentaire de Vaucluse les 6 toros de la corrida du dimanche 15 juillet à Chateaurenard ; ces 6 toros seront transformés ensuite en barquettes cuisinées en gardianne = 10.000 repas

" Nous sommes confrontés à une levée de boucliers de la part des anti-corridas.
Soucieux de subvenir aux besoins des 22800 personnes démunies de notre Département, nous avons accepté, de la part de Mr Olivier ALAZARD et ROUX Industriel agro-alimentaire et de Mr Jean Luc COUTURIER éleveur, un don sous forme de barquettes cuisinées en gardianne (provenant d'une Sté de conditionnement agrée par les Services Vétérinaires). Ce don représente 10.000 repas. Cette proposition est exceptionnelle et nous permet de fournir un repas équilibré, sain et nutritif quand on sait que depuis 6 mois l'offre de produits frais et de viande de la part des Industries Agro Alimentaires et des Moyennes et Grandes Surfaces s'est réduite drastiquement de 12 Tonnes à 6 Tonnes semaine.

Le monde agricole solidaire des Banques Alimentaires
02/03/2012

 



LE MONDE AGRICOLE SOLIDAIRE DES BANQUES ALIMENTAIRES  

 

Pour la première fois, les Banques Alimentaires seront présentes au Salon International de l’Agriculture du 25 février au 4 mars 2012.
9 jours afin de renforcer leurs liens avec le monde agricole et pour présenter leurs missions au grand public.

 

La FNSEA accueille le réseau des Banques Alimentaires

Les Banques Alimentaires sont accueillies sur le stand de la FNSEA dans le Hall 1 et bénéficient de 50m². Très didactique, ce stand ouvert au grand public et aux professionnels va permettre de présenter les activités  du réseau par thèmes: l’approvisionnement, la sécurité alimentaire, la lutte contre le gaspillage et la défense de l’environnement, l’accompagnement des bénéficiaires… Plus d’une soixantaine de bénévoles et de salariés animeront le stand pendant toute la durée du salon.

 

Les produits frais, un apport indispensable pour une aide alimentaire de qualité

Le monde agricole est depuis toujours aux côtés des Banques Alimentaires et apporte gratuitement sa contribution en fruits, légumes et produits laitiers. Ce salon international est l’occasion de présenter, avec la FNSEA, la chaîne de solidarité qui s’est développée entre les producteurs et les Banques Alimentaires, mais aussi de démontrer que l’approvisionnement en produits frais est indispensable pour une aide de qualité variée et équilibrée nutritionnellement. Les personnes démunies sont plus fragilisées et cet apport régulier en produits frais les aide à mieux combattre les maladies liées à la malnutrition (diabète, obésité…).

 

« C’est pour nous l’opportunité d’aller plus loin avec les agriculteurs et les producteurs,  de susciter des dons notamment dans les régions où ces actions sont encore peu développées mais aussi de récolter plus de produits frais en complément de notre ramasse quotidienne » a déclaré Alain Bernard, responsable du service Ressources alimentaires à la Fédération Française des Banques Alimentaires.

 

L’aide alimentaire, une action quotidienne

Tous les jours de l’année, les 4000 bénévoles des Banques Alimentaires récoltent des denrées, les trient, le stockent puis les redistribuent aux 5 000 associations partenaires de leur  réseau. En 2011, ce sont plus de 92 500 tonnes soit l’équivalent de 185 millions de repas qui ont pu être distribuées.  


Les ateliers-cuisine et la cuisinette mobile : une action phare présentée au SIA

Les ateliers-cuisine rencontrent un grand succès avec les 45 cuisinettes mobiles mises à disposition du réseau : facilement transportables, elles permettent à des diététiciennes ou à des conseillères en économie sociale et familiale de rencontrer les bénéficiaires dans les associations et de préparer avec eux des repas équilibrés. Il s’agit de réapprendre des savoir-faire, de rompre l’isolement des personnes en situation de précarité, de partager des moments d’échange et de convivialité permettant à chacun de s’exprimer. L’an dernier 11 800 participants ont suivi 1 900 ateliers.



Retrouvez l’actualité des Banques Alimentaires sur  www.banquealimentaire.org


Contact presse – Service de la communication FFBA

01.49.08.04.84 ou 06.03.82.61.70
Laurence Champier -  laurence.champier@banquealimentaire.org
Solène Job – solene.job@banquealimentaire.org

La Provence (24 Mars 2011)
24/03/2011

Jeudi, la Banque Alimentaire de Vaucluse, qui collecte et distribue de la nourriture pour prés de 22000 bénéficiaires a convoqué ses 70 associations partenaires à son assemblée générale, à Montfavet.

Une assemblée où le président Francis Meyssonnier a fait part d'un compte rendu qui en dit long sur la croissance de la pauvreté dans le département."Nos 70 associations partenaires nous ont permis de venir en aide à 18600 bénéficiaires en distribuant 12,14% de plus qu'en 2009. Sept salariés et 86 bénévoles ont assuré le tri et la distribution de 1876 tonnes de denrées, soit près de 50% de plus en deux ans"

L'aide des grandes surfaces

Les inquiétudes résident dans le financement. "Est-ce que les collectivités publiques maintiendront leur participation dans l'avenir? Car cela demande un engagement plus fort. L'aide de l'Etat et de l'Europe s'étant amoindries, celle des industriels stabilisée, la réponse à la demande n'a été possible qu'avec l'aide des grandes surfaces qui délivrent des produits frais à durée de vie très courte. C'est avec nos 86 bénévoles que nous avons pu faire face. En 2011, d'autres contraintes sont attendues avec la mise en place d'un logiciel qui va nous imposer de nouvelles astreintes financières et des heures supplémentaires aux bénévoles et aux salariés. Et même si nous souhaitons tous une décroissance rapide de la pauvreté les demandes sur les premiers mois de l'année ne nous confortent pas dans cette espérance..."

Communiqué de presse 3
16/02/2011